L’agriculture solidaire en Gaume (Projet Wallon de Développement Rural – Mesure 16,9 – avec le soutien de l’Europe)

Affichages : 9995

Suite aux difficultés liées aux problématiques intellectuelles, émotionnelles et relationnelles , les jeunes que nous encadrons, ont dans leur évolution peu de perspectives d'insertion professionnelle, peu d'éléments de gratifications personnelles et un horizon qui se limite souvent aux quatre murs de l'institution.

Une de nos préoccupations est donc de leur permettre de vivre des moments gratifiants et de s'ouvrir plus au monde, en ayant une vraie place. Concrètement, le projet consiste à accompagner tous les jours en individuel , un seul bénéficiaire à la fois au sein d' une ferme auprès de l'agriculteur durant une demie journée. Il participe activement à la vie et aux activités que l'accueillant propose. L'accompagnement se fait via un éducateur. Pour se faire l'Institut Médico-pédagogique la Providence a recruté deux éducateurs mi-temps pour assurer le suivi individuel des bénéficiaires et répondre aux demandes et interrogations de l'accueillant. Une évaluation est faite quotidiennement avec l'agriculteur sur l'évolution du projet.

Ce projet de collaboration avec les agriculteurs permet à la fois d'établir de nouvelles relations privilégiées et de découvrir de nouvelles activités. Pour les bénéficiaires, c'est aussi un moyen de se donner de nouveaux objectifs à court et moyen terme et surtout de retrouver un sentiment d'utilité si nécessaire à l'estime de soi. Les différents besoins identifiés avec ce programme sont les suivants :

  1. Développer un projet pédagogique sur le long terme où la personne pourra s'épanouir, développer son autonomie, son estime et la confiance en soi (à des fins thérapeutiques).
  2. Faire découvrir un environnement rural, dans une ferme, (maraîchage, élevage bovins, élevage ovins) au cœur d'une exploitation ou d'un élevage et de la faire sortir de l'environnement habituel qu'elle connaît afin qu'elle soit au contact de la nature et/ou des animaux.
  3. Faire découvrir des occupations, des activités intelligentes, une passion dans un cadre familial et reposant où la personne se sent accueillie sans jugement afin de se reconnecter à soi même, vivre à son rythme. Cela pour lui permettre de se responsabiliser par l'accomplissement de tâches confiées et de développer sa satisfaction personnelle.
  4. Créer une relation, un lien social avec des personnes extérieures à l'établissement qui le prendront sous leur aile.
  5. Créer et renforcer les liens avec l'éducateur de l'institution, retrouver une cohérence dans son projet scolaire ou de vie.
  6. Établir des objectifs simples dans la vie de ces jeunes ( leur permettre d'avoir un but, une source de motivation).

 

Agriculture Solidaire en Gaume

Projet Wallon D’intégration Rural (PWDR) - Mesure 16.9 - Diversification des activités agricoles dans le domaine de l’intégration sociale et de la santé

Imprimer